AccueilDentaireOrthopédie - Orthodontie Orthodontie préprothétique

Orthodontie préprothétique

pour praticiens initiés et non initiés

Auteur(s) : F. BASSIGNY , J.-M. BONVARLET
Editeur :  Editions CdP
Année de parution :  2009

62,70 € TTC
66,00 €   -5 %
Produit disponible
Livraison : 5 à 10
 
  • Présentation
  • Fiche technique
  • Auteur(s)

Comment faciliter ou même rendre possible une réalisation prothétique, qu'elle concerne un projet de prothèse fixée conventionnelle ou une prothèse implanto-portée ? C'est en faisant appel à une orthodontie préprothétique que la solution sera trouvée. Son objectif sera de corriger des malpositions ou des malocclusions initiales, obstacles à un travail prothétique bien conçu. Quels sont les différents cas de figure pour lesquels une telle démarche s'applique ? Ils pourront aller de la simple correction d'une malposition d'une dent jusqu'à une normalisation complète de la denture existante, avant prothèse. Quelques exemples concrets permettront de comprendre l'intérêt d'une telle procédure : ? une linguoclusion ou une vestibuloclusion exagérée d'une incisive ou d'une prémolaire ; ? une version mésiale excessive d'une dent, futur pilier de prothèse ; ? une mauvaise répartition des espaces ; ? un diastème insuffisant pour un implant ou un bridge ; ? l'égression d'une molaire après avulsion de l'antagoniste ; ? l'agénésie des incisives latérales ; ? une supraclusion exagérée ; ? un traumatisme avec expulsion d'une ou deux incisives. Cette liste n'étant pas limitative! Cet ouvrage se donne pour but de proposer des procédures orthodontiques simples, à la portée de l'omnipraticien et dont le coût sera incorporé dans la prothèse, en donnant les informations techniques suffisantes pour appliquer ces traitements. Par ailleurs, des cas dont le traitement se situe au delà de la compétence du chirurgien-dentiste généraliste seront présentés pour la phase orthodontique. Ces possibilités doivent être connues, même si elles ne peuvent être pratiquées que par un spécialiste en O.D.F. Tout ceci dans un esprit de cohérence et de simplification de la réalisation prothétique, illustrant de ce fait une démarche pluridisciplinaire moderne.


 



Cet ouvrage est présent également au format e-book sur l'iBookstore ibookstore.
 
Nombre de pages 192
ISBN 978-2-8436-1115-6
Type de produit Livre
Date de parution 2009
Langue
Français
Editeur Editions CdP
Collection Guide Clinique
Référence du produit WD7821
 
F. BASSIGNY , J.-M. BONVARLET

Interview de Francis Bassigny

Francis Bassigny, vous publiez avec Jean-Michel Bonvarlet un Guide Clinique « pour praticiens initiés et non initiés ». Quelles sont les difficultés les plus couramment rencontrées par le praticien lors de la réalisation prothétique ?

Voici quelques exemples de difficultés les plus souvent rencontrées avant prothèse :

- une version vestibulaire des incisives supérieures associées à des diastèmes ;

- la divergence des axes molaires ou prémolaires avant prothèse fixée ;

- la mauvaise répartition des espaces en cas d'agénésie ou d'extraction de dents cuspidées ;

- un aspect inesthétique des dents antérieures dû à un encombrement ou une malocclusion, avant prothèse ;

- une égression unitaire molaire ou prémolaire, après avulsion de l'antagoniste ;

- un recouvrement incisif excessif, provoquant une sévère supraclusion ;

- une atteinte parodontale favorisée par des malpositions importantes.

Le but de l'orthodontie préprothétique n'est pas uniquement de résoudre ces problèmes techniques ponctuels, mais il est aussi de réfléchir plus globalement à l'évolution de la denture du patient : êtes-vous d'accord avec cette assertion ?

En effet, il faut réfléchir à l'évolution globale de la denture du patient avec le temps. Ainsi le praticien traitant doit évaluer la pérennité d'un traitement endodontique ou d'une importante reconstruction coronaire. Il est amené à prédire les conséquences iatrogènes d'une malocclusion orthodontique non traitée ou des conséquences iatrogènes d'avulsions non compensées. Le praticien se doit également de confronter le facteur occlusal et le facteur esthétique, de tenir compte d'un terrain parodontal défavorable conduisant à la perte ultérieure de certaines dents. Et l'ensemble de ces paramètres doit être intégré dans le projet prothétique. Et c'est après ce bilan initial, il devrait être en mesure de prévoir un traitement orthodontique préprothétique ou de le différer.

Quels sont les grands principes biomécaniques et biologiques d'un traitement orthodontique ?

Le premier de ces principes est le déplacement orthodontique des dents : Si l'on exerce une force sur une dent, par l'intermédiaire d'un appareil fixe ou amovible, cette force provoque une pression au niveau desmodontal qui génère une réponse biologique de type résorption osseuse et une apposition osseuse sur le site opposé à la pression. Ce remaniement osseux sera à l'origine du déplacement orthodontique d'une dent ou d'un groupe de dents, suivant des modalités variées.

Ce déplacement sera en relation avec des principes biomécaniques.

- La 3ème loi de Newton (action-réaction) qui implique la mise en Oeuvre de l'ancrage en orthodontie, par le biais de dispositifs variés, tels pastille de Nance, arc lingual, minivis osseuses, etc...

- Le type de force exercé et le type de déplacement recherché : est-il envisagé d'exercer une force simple destinée à provoquer une version ou un système mécanique complexe destiné à provoquer une translation ?

- Enfin, selon le dispositif utilisé, le contrôle de la force exercée sera plus ou moins précis, plus ou moins contrôlé.

Ce déplacement sera en relation avec des données biologiques telles que l'état parodontal qui doit être satisfaisant, quelque soit l'âge du patient. Les autres données biologiques sont que les apex seront indemnes de lésions après traitements endodontique ; l'hygiène bucco-dentaire doit être stricte ; enfin, la stabilité du traitement sera assurée grâce à une contention longue et souvent permanente.

Dernier point, les différents dispositifs utilisables seront en relation avec le type de déplacement recherché, et fonctions de la compétence du praticien en orthodontie du praticien.

L'un des principaux problèmes rencontrés est celui de l'espace disponible. Quelles sont les principales options offertes au praticien dans le cas d'un manque de place ?

Tout dépend de l'âge du patient et de l'état dentaire !

La réduction amélaire proximale (ou stripping en anglais) est un procédé parfaitement adapté pour un patient adulte sans lésions dentaires, à condition de ne pas excéder 7 à 8 mm et en tenant compte de l'épaisseur différentielle de l'émail selon les dents. La réduction effectuée doit correspondre au déficit d'espace, et sans excès.

Des extractions de dents traitées et dépulpées, des avulsions de dents présentant des lésions parodontales, des encombrements sévères : pour tous ces cas, des extractions, s'imposent.

Ces cas correspondent à des solutions occlusales de compromis acceptables

Cette matière de l'orthodontie préprothétique est très transversale puisque, pour la réhabilitation de la denture du patient, vous faites appel à de nombreuses autres spécialités : in fine à qui adressez vous cet ouvrage ?

Le public est vaste ! Pour un patient adulte, sans lésions ou traitements dentaires spécifiques, je dirai au chirurgien-dentiste omnipraticien, pour des traitements simples, ou plus complexes si il en a la compétence ; compétence qui peut être améliorée en orthodontie par la lecture de cet ouvrage, dont c'est l'un des objectifs !

Au chirurgien-dentiste très informé en prothèse fixée et recherchant les solutions les plus adaptées ; à l'implantologiste, conscient que tout ne peut pas être réglé par l'implantologie ; au chirurgien-dentiste spécialiste en chirurgie buccale, prenant conscience du rôle précieux des dents de sagesse utilisées comme « roue de secours » ; ou encore à l'orthodontiste qui saura réaliser des traitements plus complexes, impliquant souvent plusieurs disciplines, cet ouvrage permettant au spécialiste d'en poser les indications.

Cette énumération met en évidence l'interdisciplinarité propre à une orthodontie préprothétique !

Propos recueillis par Emmanuelle Lionnet

 

 

Nous vous conseillons également

Les minivis
Ce Mémento , premier ouvrage synthétique sur le sujet, permettra au chirurgien dentiste omnipraticien, comme à l’orthodontiste, de proposer au patient ce nouveau type de traitement et de le mettre en œuvre de manière éclairée.
Délai de livraison: Livraison : 5 à 10 jour(s)
47,50 €
Les contentions
La contention, ou plutôt les systèmes de contention sont des dispositifs permettant de maintenir les dents dans une position déterminée, proche de la position physiologique. Ils sont indiqués lors de ...
Délai de livraison: Livraison : 5 à 10 jour(s)
57,00 €
Parodontites sévères et orthodontie
Les déplacements orthodontiques chez l'adulte ont été trop souvent associés à la notion de perte de support parodontal au cours du traitement, en particulier s'il s'agit de parodontites sévères. ...
Délai de livraison: Livraison : 5 à 10 jour(s)
76,00 €
Nouvelles conceptions de l'ancrage en orthodontie

La notion d'ancrage s'applique strictement au déplacement orthodontique et à ses conséquences biomécaniques. Cette question a été appréhendée différemment avec le temps. On assiste actuellement à un véritable bouleversement de la conception de l'ancrage dû à la diffusion des nouveaux procédés d'ancrage osseux.


Ce livre se propose de faire le point sur les différentes approches de l'ancrage en orthodontie, le thème central étant la description des nouveaux ancrages osseux, leur utilisation pratique et leurs indications respectives par des praticiens ayant une grande expérience de ces procédés.

Délai de livraison: Livraison : 5 à 10 jour(s)
58,90 €
Parcourir également ces catégories : Orthopédie - Orthodontie , Indispensables , Dentaire

Nous vous conseillons également

 

Les internautes qui ont acheté ce produit ont également acheté

42,75 € TTC 45,00 €   -5 %
58,90 € TTC 62,00 €   -5 %